FANDOM


Une ville assez éloignée de Bikini Bottom, pour être à l'abri de tout éventuel perturbateur. Un mur d'enceinte et des caméras de surveillance protègent l'accès à cette ville close. Pour y habiter, il faut bien sûr être un calamar. Il ne faut jamais avoir été ni une éponge ni une étoile de mer et ce, pour le bien-être de tous les résidents.

La ville est constituée de très nombreuses maisons comme celle de Carlo, c'est à dire des statues de l'Ile de Pâques. Comme elles sont toutes identiques, un numéro sur la porte d'entrée sert à les différencier. En plus de toutes les habitations, on trouve des supermarchés, des salles de sport ou de musique. En somme, le vrai bonheur pour un calamar. Mais tout le monde fait les mêmes activités, il n'y a pas d'identité propre.

Dans L'exil, les voisins de Carlo, Bob l'Éponge et Patrick sont allés vraiment trop loin, le calamar décide donc de déménager loin de l'ananas maudit. Il occupe la statue numéro 304, mais il se lasse vite de la vie très monotone qu'il y mène.